Églises

L’église du Rédempteur

L’église du Rédempteur

L’église du Rédempteur est aussi appelée «Bad Homburger Hagia Sophia». En effet, l'église évangélique rappelle beaucoup l’impressionnante bâtisse d’Istanbul. L'intérieur est décoré dans le style néo-byzantin : les murs sont richement revêtus de marbre et le plafond est recouvert de mosaïques d'or. La croix de lumière à six bras dans la coupole à l’intersection de la nef rappelle celle de San Marco à Venise et le Christ apparaît comme le Seigneur du ciel et de la terre au-dessus de l'autel de marbre blanc comme à Ravenne. L’impératrice Auguste Victoria avait initialement destinée la croix ornée de pierres précieuses, située sur l'autel, à l'église du Rédempteur à Jérusalem. Mais comme l’Empereur Wilhelm II et elle-même étaient idéologiquement et financièrement impliqués dans la construction de l'église du Rédempteur à Homburg, ils décidèrent de placer cette magnifique croix en ce lieu. L’église fut consacrée en 1908 et offre enfin suffisamment de places aux protestants pour leurs services religieux. Lorsqu’il venait à Homburg, l'Empereur participait aussi aux messes dans sa loge impériale. Les tours carrées et massives de l'église du Rédempteur sont tout comme l'église catholique de Sainte-Marie et la Tour Blanche de Bad Homburg, les repères visuels de cette ville.

www.erloeserkirche-badhomburg.de
Carte

L’église du château

Intégrée dans une aile du château, l’église sécularisée passe inaperçue de l’extérieur, par contre son intérieur est magnifiquement restauré. Elle a été construite en 1696 pour les chrétiens évangéliques luthériens de la ville et a servi comme lieu de sépulture pour la famille des Comtes. Dans la crypte sous l'autel, reposent 77 des membres de la famille.
Après l'achèvement de l'église du Rédempteur en 1908, l'église du château tombe dans l’oublie avant d’être remise en valeur sur l’initiative d’une association. Le «conservatoire de l’église du château de Bad Homburg» recueille des fonds pour la restauration et fait revivre les murs historiques dès 1989 en y organisant des événements culturels. L'orgue Bürgy datant des années 1780 a été également restauré. Il est l'un des huit orgues précieux de différentes époques qui justifie la réputation de Bad Homburg en qualité de ville d'orgues, permettant d’organiser le prestigieux Festival International d'Orgues FUGATO.

L’église vaudoise «Waldenser-Kirche»

Le Comte Friedrich II de Hesse-Homburg était certes un dirigeant absolu, mais un homme tolérant en matière de religion. Il a accordé l'asile à des réfugiés religieux français. En été 1699, il distribue à 40 familles vaudoises 200 acres de terres dans Dornholzhausen, un des quartiers de Bad Homburg. Les réfugiés construisent d’abord une petite église en bois, puis en 1726 l'église actuelle en pierre. Un témoignage supplémentaire marque cette période : une Bible en langue française datant de 1563. L'église évangélique vaudoise compte environ 1800 paroissiens.

L’église Sainte-Marie

L’église Sainte-Marie

À quelques pas de l'église évangélique du Rédempteur, rue Dorotheenstraße, se trouve la principale église catholique de Bad Homburg, créée en 1895 et dédiée à Sainte-Marie. C’est le bâtisseur de cathédrales Ludwig Becker, de Mayence, qui la conçoit dans le style néo-gothique. Les murs et les voûtes de la large nef, les allées latérales étroites et le court transept sont peints avec discrétion. Une couronne de hautes fenêtres ogivales met le chœur en valeur.
Les autels sculptés ainsi que trois précieuses œuvres d'art : une Pietà en bois de tilleul datant de1380, une scène de la crucifixion en chêne datant de 1450 et une grande croix de triomphe de style gothique international, probablement conçue par un maître de la Franconie en 1500, méritent d’être admirées.
L'église Sainte-Marie reçoit en 1975 un orgue du fabricant Klais de Bonn. Celui-ci allie le style moderne et romantique. Il complète la «gamme des orgues» de Bad Homburg.

www.st-marien-hg.de
Carte

L’église Herz-Jesu-Kirche et l’église Heilig-Kreuz-Kirche

L’église Herz-Jesu-Kirche et l’église Heilig-Kreuz-Kirche

L’église Herz-Jesu-Kirche (Sacré-Cœur) située dans le quartier Gartenfeldsiedlung à l’Ouest de la ville et l’église Heilig-Kreuz-Kirche (Sainte-Croix) située dans le district Gonzenheim à l’Est dépendent hiérarchiquement de la paroisse de Sainte-Marie. Ces deux églises ont été construites après la Seconde Guerre Mondiale quand la part catholique de la population a fortement augmenté. L’église moderne Herz-Jesu-Kirche avec 420 places a été consacrée en 1969. Elle est divisée en une nef principale et trois chapelles latérales, l’une servant pour les offices en semaine, l’autre pour les baptêmes et la troisième dédiée à la Vierge Sainte Marie. 

L’église Heilig-Kreuz-Kirche, construite en 1952/53, s’avère très vite trop petite. C’était la première église-après-guerre qui a du être agrandie en 1959/60. Un décor contemporain a été osé par les paroissiens, une première à cette époque. Pourtant elle contient une pièce rare, un orgue Walker-Orgel datant de 1867. Il est le seul instrument de fabrication anglais du XIXe siècle sur le continent et a été installé à l’origine dans l’église anglaise. L’orgue n’avait plus de raison d’être dans cette église après sa sécularisation et a été déplacé, non sans difficultés (il a fallu modifier le plafond trop bas), dans l’église Sacré-Cœur. L’orgue Walker-Orge a été restauré en 1994/95  - ce qui a valu à la commune de recevoir le prix «Protection des Monuments» de la région Hesse en 1995.

L’église St. Johannes

L’église St. Johannes

L’église St. Johannes est affectueusement appelée «Taunusdom». Elle est la plus grande église dans la région de l’Avant-Taunus. Située sur une colline de la commune Kirdorf, ses tours s’élèvent à 50m. Elle a été conçue dans le style «rond-arc» de l’époque néo-roman par le bâtisseur de cathédrales Ignaz Opfermann de Mayence et a été consacrée en 1862. Les caractéristiques sont la symétrie, la configuration identique des bâtiments des deux côtés de l’axe longitudinal et la position des tours. Le peintre et graveur sur bois August Kolb de Güntersleben ainsi que ses trois fils Waldemar, Alban et Ferninand ont effectué les peintures à l’intérieur dans le style «1900» de 1923 à 1925. 

L’orgue classé datant de 1861 a été fabriqué par Hermann Dreyman, membre de la célèbre famille de facteurs d’orgues de Mayence. Il a été restauré au milieu des années 1960 par l’entreprise Klais de Bonn. Un troisième clavier lui a été ajouté.

www.st-johannes-hg.de
Carte

L’église du Souvenir - Gedächtniskirche

La particularité de cette église évangélique, située dans la commune de Kirdorf, c’est qu’elle a été financée par un don fait par un bourgeois de Bad Homburg. Après de longues années passées à Londres comme courtier dans les finances et l’immobilier, Johann Georg Dippel a pris sa retraite à Bad Homburg. Il s’est rendu compte que les chrétiens évangéliques de Kirdorf étaient sans église. C’était à l’origine un village catholique mais après l’incorporation en 1902 à Bad Homburg, de plus en plus d’évangélistes ont aménagés dans ce nouveau quartier. L’église «Gedächtniskirche» conçue par l’architecte Heinrich Jacobi, a été consacrée le 17 août 1913.

Cependant, le premier don ne fut pas suffisant pour assurer l’aménagement et la décoration intérieure. D’autres paroissiens ont alors fait don des sept fenêtres rondes qui représentent le joyau de l’église. La fenêtre du centre au-dessus de l’autel représente la scène du sermon de Jésus sur la montagne. L’Empereur Wilhelm II a offert la chaire, l’autel, les fonts baptismaux, des lustres, le calice et d’autres objets de culte datant du XVIIIe siècle. Ils provenaient de l’église du château, sécularisée après l’inauguration de l’église «Erlöserkirche». En 1988, l’église du Souvenir «Gedächtniskirche» a reçu un orgue fabriqué par l’atelier d’Alfred Kern à Strasbourg. Cet orgue a participé à plusieurs reprises au festival d’orgues FUGATO.

L’église évangélique de Gonzenheim

À l’emplacement de l’actuelle église évangélique de Gonzenheim des bâtiments avaient déjà été construits au Moyen Âge. En 1845, la commune a remplacé l’ancien clocher délabré par un nouveau de manière à ce que le grand bâtisseur de Bad Homburg, Louis Jacobi, puisse ajouter la nef à la tour en 1876. Dans les années 1930 l’intérieur de l’église a été modifié selon le goût de l’époque. Certaines de ces modifications ont été annulées pendant les travaux en 1977. L’actuel aménagement intérieur de l’église date d’une restauration de 2001. À cette occasion les restaurateurs ont repris les couleurs d’origine du XIXe siècle, par exemple sur les caissons du plafond et sur les pilastres. À gauche de la chaire, d’anciennes peintures florales ont été dévoilées. La chaire et les bancs ont été remis en état d’une manière professionnelle.

www.ev-kirchengemeinde-gonzenheim.de
Carte

L’église Christuskirche

Il a fallu attendre dix ans avant que la paroisse n° 3 de l’église évangélique «Erlöserkirche» eut sa propre maison de Dieu. L’église «Christuskirche» située sur la rue Stettiner Strasse dans le quartier «Berliner Siedlung» a été consacrée en juin 1974. Elle était devenue nécessaire à l’époque en raison de la constante augmentation de la population de Bad Homburg. La paroisse est devenue indépendante en 1976. Sous le toit remarquable en forme de pyramide, se trouve un lieu de culte conçu d’une façon artistique.

L’église «Zur Himmelspforte»

L’église évangélique «Zur Himmelspforte» a été consacrée en septembre 1737 dans le village d’Ober-Eschbach, à l’époque encore indépendant. Elle se trouve en alignement avec les aménagements de la rue Ober-Eschbacher Strasse et a été rénovée à plusieurs reprises. La restauration de l’intérieur fin des années 1980, début des années 1990 a été réalisée par rapport au style néo-roman du milieu du XIXe siècle. S’y est ajouté des œuvres artistiques du sculpteur Christof Krause, décédé en 2005, et de l’artiste peintre et graphiste Margot Lindig. Le petit orgue conçu par Wilhelm Bernhard en 1849 est l’un des joyaux faisant partie de «Orgellandschaft» de Bad Homburg.

L’église St. Elisabeth

L’église St. Elisabeth-Kirche est la plus jeune église de Bad Homburg. Elle a été consacrée en décembre 1995. Avec sa construction dans le nouveau quartier «Leimenkaut» a pris fin une situation provisoire dont souffraient, durant des décennies, les catholiques d’Ober-Eschbach, commune incorporée à Bad Homburg en 1972. L’afflux de réfugiés et rapatriés, essentiellement catholiques, a conduit à la création de la paroisse en 1946. Dans un premier temps, ils ont partagé les espaces des chrétiens évangéliques. En 1964 fut construite la chapelle St. Elisabeth qui n’offrait de places que pour seulement 100 fidèles.

L’église St. Martin

L’église St. Martin

L’église baroque, richement décorée, de St. Martin à Ober-Erlenbach, commune incorporée à Bad Homburg en 1972 - a été construite en 1765 par le Comte Johann Philipp von Ingelheim. Le maitre autel baroque et les deux autels latéraux qui proviennent du monastère sécularisé d’Ilbenstadt, ont été installés en 1808 dans cette église d’une grande valeur d’art historique. L’orgue romantique, construit en 1839 par le célèbre facteur d’orgues Bernard Dreymann de Mayence, est une brillante référence à la musique d’orgue du XIXe siècle et fait partie du «Orgellandschaft» (paysage d’orgues) de Bad Homburg. Il a été restauré en 1985 et a reçu en 1990 trois registres, prévus à l’origine par Dreymann et non installés.